Zumbi Nganga

Zumbi Nganga: Le père de la révolution africaine-brésilienne

Cet homme charismatique, ce chef de guerre brillant et africain assumé est le premier à avoir mené une résistance d’ampleur contre les injustices faites aux Noirs aux Amériques.

Originaire du Kongo et né dans la localité noire de Quilombo de Palmares dans le nord-est du Brésil en 1655, il est capturé à 7 ans et donné à un religieux qui le baptise Francisco. A 15 ans il s’échappe et retourne à Palmares où il prend le nom de Zumbi qui veut dire Dieu en kikongo. Il mène la communauté quilombo forte de 50 000 membres à de nombreuses victoires contre les portugais.

En 1678, après plusieurs campagnes, le gouverneur Pedro de Almeida signe un accord avec son oncle Ganga-Zumba, chef de la communauté. L’accord garanti la liberté de la communauté même si d’autres sources disent que le gouverneur avait offert à Quilombo l’amnesty à condition qu’elle continue à subir l’esclavage. Zumbi empoisonne son oncle, rompt l’accord et reprend les hostilités avec les portugais. Le chef africain veut l’arrêt total de l’esclavage.

bleu

Postez vos annonces de vente de biens et service GRATUITEMENT sur akrikannonce.net.

Gif

Pour le faire, cliquez sur ce lien:

Accedez au site


bleu

Les attaques portugaises sur Palmarès s’intensifient, Zumbi répond par une extraordinaire résistance et invite ses hommes à mourir pour la liberté. Un nouveau chef, Domingo Jorge Velho est nommé en 1694 pour en finir avec cette insurrection, détruire Palmarès et tuer Zumbi. A la tête de 2000 hommes et d’une artillerie, il finit par trouver le leader noir qui reçoit une balle mais reprend la bataille contre les portugais.

La même année, les portugais donnent l’assaut contre la localité la plus importante de Quilombo. La communauté résiste pendant 22 jours avant d’être totalement défaite. Zumbi blessé, s’enfuit et continue à se battre. Il est trahi par un de ses anciens collègues. Il est arrêté et le 20 Novembre 1695 est décapité. Sa tête est emmenée dans la ville de Recife et exposée.

Zumbi dos Palmares est considéré comme le père des idées révolutionnaires afro-brésiliennes et le symbole de la résistance noire. Un aéroport dans le nord-est du Brésil qui a la plus forte proportion d’africains portent aujourd’hui son nom. Le 20 Novembre est considéré comme le jour de la conscience africaine au Brésil.

 

Sources : African History-Histoire Africaine

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS