image

Valorisation des valeurs afro-caribéennes: Voici le premier autobus confectionné en Haïti par un jeune Haïtien de 30 ans

40 pieds de longueur, châssis doublé et adapté à la réalité des routes, moniteur de contrôle des pneus, caméra de recul, système de détecteur préventif au danger, air conditionné et éclairage pour chacun des 53 sièges, espace réfrigéré, toilette incluse, 3 appareils de télévision et un récepteur moderne. C’est, en condensé, la description du premier véhicule confectionné en Haïti par un jeune Haïtien de 30 ans qui est en train d’y mettre les dernières touches dans un coin de la zone métropolitaine…

Jean-Paul Coutard est en train de réaliser le rêve de son enfance, celui de fabriquer lui-même son propre véhicule. En effet, depuis plus d’un an, il s’adonne entièrement à un projet de fabrication d’un autobus qui est, à plus de 80%, terminé. Ce véhicule qui portera la marque Coutard sera présenté au grand public très prochainement. « Il ne me reste que quelques semaines de travail pour son achèvement ; sa présentation officielle sera pour très bientôt », indique Jean-Paul Coutard, lors d’une visite du Nouvelliste à son atelier, où une vingtaine de jeunes travaillent activement pour accomplir ce projet.
Jean-Paul Coutard est en train de réaliser le rêve de son enfance, celui de fabriquer lui-même son propre véhicule.
Jean-Paul Coutard est en train de réaliser le rêve de son enfance, celui de fabriquer lui-même son propre véhicule.

Beaucoup de travaux artisanaux ont été déjà réalisés dans le milieu, mais l’oeuvre de Coutard dépasse de mille coudées ces initiatives. « Comme vous le voyez, ce n’est pas un exercice de remontage de pièces. Ce n’est pas non plus la carrosserie que nous refaisons. C’est un véhicule tout entier que nous sommes en train de fabriquer », indique l’ancien étudiant en Mécanique poids lourd à Diesel institute of Haiti, qui a également étudié la carrosserie à l’Ecole de l’automobile de Montréal. « Nous achetons évidemment certains accessoires comme le moteur, les pneus… », précise-t-il, soulignant que certains accessoires lui sont fabriqués sur demande avec des spécificités propres.Pour la construction de cet autobus, Jean-Paul Coutard explique qu’il lui a fallu plus de 7 ans de préparation. « C’est après avoir dessiné près d’une vingtaine de plans que nous adoptons le plan final de l’autobus », fait-il savoir. « J’ai passé 5 ans au Canada pour étudier et j’en profitais aussi pour emmagasiner des outils dont j’allais avoir besoin dans le cadre de cette entreprise », dit-il, remerciant ainsi certains professeurs canadiens qui lui ont prodigué des conseils et encouragé dans cette initiative. Aujourd’hui, son atelier ne fait pas face à de grands problèmes au niveau de l’outillage. « Parmi les matières utilisées dans son travail, seulement les métaux sont achetés dans le pays », avoue le natif de Saint-Louis du Nord, indiquant que son véhicule est très adapté pour la réalité de nos routes.

La réalisation de ce projet n’a pas été sans difficultés pour son initiateur. « Nous avons pris tout ce temps pour terminer ce projet parce que nous faisions face à des problèmes financiers », avoue-t-il. Ses démarches en vue de trouver des prêts pour son projet ont été vaines. « J’ai personnellement cherché du financement chez deux institutions financières de la place, qui m’ont catégoriquement refusé tout prêt pour ce projet », regrette-t-il.

 


Soutenu par sa famille, dont son père, Lionel Coutard – un vieillot d’une cinquantaine d’années dans le business du transport en commun Port-de-Paix/Port-au-Prince dans le Nord-Ouest -, le projet est financé au jour le jour. « Nous n’avons pas de financement pour mener ce projet ; c’est ce qui explique que nous prenons tout ce temps pour l’achever », explique Jean-Paul Coutard, estimant à un mois le temps réel qu’il faut pour fabriquer un autobus s’il trouve un financement continu.

Marié et père d’un enfant, Jean-Paul Coutard dit remercier sa jeune femme qui a accepté depuis plus d’un an son absence répétée presque tous les jours à la maison. « Tout mon temps a été investi dans cette entreprise et j’ai une femme qui m’a compris et cru dans cette initiative », souligne-t-il, espérant qu’après cette expérience il trouvera du financement pour pouvoir être maître de son temps dans les prochaines productions.


La concrétisation de ce véhicule donne une leçon à Jean-Paul Coutard. « C’est une leçon qui montre que lorsque vous avez un rêve, il faut se battre pour le réaliser », indique-t-il, disant rêver le jour de l’exposition de son produit au grand public. Il veut mener une lutte pour l’amélioration du transport en commun dans le pays. « Je voudrais tellement changer l’état dans lequel se pratique le transport en commun dans le pays et particulièrement dans le Nord-Ouest », indique-t-il, ajoutant que tel qu’il se pratique aujourd’hui, le transport en commun n’est pas raisonnable. Jean-Paul Coutard sait certainement de quoi il parle, puisqu’il a été élevé dans une famille qui s’adonnait aux affaires dans ce secteur pendant plus d’un demi-siècle.

Ce premier autobus produit par un Haïtien sera donc mis sur le trajet Port-de-Paix/Port-au-Prince, indique le constructeur, qui réprouve l’état exécrable dans lequel voyagent les gens du Nord-Ouest. L’autobus ne sera pas définitivement dans le transport, il va être exposé, comme un monument, dans un endroit où des gens peuvent venir le visiter. « Au fur et à mesure que je produis d’autres autobus, on va retirer le premier dans le trafic », dit-il. Après cette première expérience, le Saint-Louisien dit acquérir désormais l’expérience nécessaire pour réaliser un autre véhicule dans un délai raisonnable moyennant un financement adéquat. « Nous sommes en mesure maintenant d’affirmer que nous pouvons reproduire ce même autobus en un mois avec un financement soutenu », déclare le fils de Lionel Coutard, se disant disposer à dupliquer ce modèle pour toute entreprise et tout particulier qui le voudra.

Carlin Michel

michelcarlin@yahoo.fr

 

Source:lenouvelliste

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS