Une femme noire ne peux être canon si elle n’a pas un gros derrière

Une femme noire ne peux être canon si elle n’a pas un gros derrière

Ce weekend, j’avais une discussion avec une copine au sujet des articles de ce blog. Elle m’a cependant fait une remarque intéressante. Elle était d’accord avec l’affirmation clichée selon laquelle les hommes noirs sont dans l’imaginaire blanc sont des sex warriors. Cependant, ce n’était rien à coté de la façon dont les femmes noires SANS les formes généreuses typiques étaient considérées, particulièrement par les autres noirs.

L’image ci dessus n’a pas été placée juste pour vous rincer l’œil. Elle symbolise ce que le monde (et la plupart des noirs en particulier) adore chez la femme noire, et semble ATTENDRE d’une femme noire considérée comme « canon ». Elle a poursuivi son monologue en affirmant qu’il ne s’agissait pas uniquement d’un problème psycho-sexuel à identifier les forces et faiblesses de la femme noire moderne qui se bat pour rester sexy, mais quelque chose de plus profond que cela. D’après elle, nous avons associé le derrière de la femme noire non pas à son identité sexuelle uniquement, mais à l’ensemble de sa valeur en tant que femme noire. Affirmation avec laquelle je suis entièrement d’accord.

Après avoir réfléchis à notre conversation par la suite, j’ai réalisé qu’il y avait en effet une véritable différence raciale dans les critères de beauté. Cela ferait d’ailleurs l’objet de mon prochain article. Mais pour résumer, les fesses chez les femmes caucasiennes ne sont rien de plus qu’un détail infime, un caractère physique secondaire qui peut être utilisé pour décrire une femme si elle plait à la base.

tara-reid-no-ass

Cette photo n’a rien de choquant pour un blanc, tandis que pour un noir…

Toutes les femmes qu’elles soient latino, caucasiennes, noires, ou asiatiques mènent le même combat pour être belles me diriez vous.

Cependant, il n’y rien de plus embêtant et potentiellement auto-destructeur pour l’estime de soi d’une femme noire, qui en tout points est très jolie, magnifique, et attirante…

 


vivicafox

..Mais doit expliquer pourquoi elle traine ceci derrière elle.

flat-cakes

Quand j’ai appris que Nicki Minaj ou Lil kim s’étaient faites des implants fessiers, je n’étais pas du tout surpris. Même en Afrique noire, de nombreuses femmes se tartinent ou s’injectent le derrière de mixtures aussi bizarres les unes que les autres, dans l’unique espoir d’avoir un fessier plus bombé. Malgré le risque que ça puisse mal tourner. Parce que pour beaucoup de femmes noires, trémousser leurs juicy booty ne fait pas d’elles juste des femmes SEXY, mais cela fait aussi et surtout d’elles des VRAIES FEMMES NOIRES. Et tandis qu’il est facile de blâmer les blanc et leur regard réducteur sur la vénus hottentote, j’ai bien peur que la continuation de ce type de stéréotype ne relève que de NOUS les noirs.

Alors, quelle perspective donner à la beauté de la femme noire ? Pro ou anti-Bobaraba ?

 

bigbottoms
Source: angazamag.com

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS