image

Si vous êtes allergique aux noirs, n’entrez pas !

« Attention !
Que tout le monde soit au courant,je suis une femme noire et le serait toujours. Si vous êtes allergique aux noirs ne venez pas . »Mais, si vous préférez des repas sains de qualité dans un environnement agréable et propre, entrez je ne mords pas.

Merci Martha-Renee »

 

Martha-Renee Kolleh propriétaire du café « Yeanon » à Ossett en Angleterre a affiché cet avis en signe d’agacement à la vue de certains clients blancs qui se présentaient devant la porte de son établissement pour faire demi tour une fois qu’ils avaient réalisés qu’elle est noir.

« J’étais tellement décontenancée que les gens continuent de venir, puis sortir. Je voulais évacuer ma frustration et que les gens le remarquent. »

image

Afin de contourner ce problème, Martha a même engagé une femme blanche pour gérer le café mais elle a remarqué que les jours où son employée n’était pas là, les gens ne s’arrêtaient pas.

« Je pensais que j’étais parano alors j’ai engagé une dame, qui est blanche. Je l’ai laissée servir les gens alors que j’attendais à l’arrière. Elle l’a très bien fait et nous avons eu beaucoup de clients, mais dès que j’étais de retour derrière le comptoir, personne n’entrait. »

Selon « The Independent » l’affiche de Martha Kolleh a suscité des critiques mitigées. Certains ont trouvés cela amusant, tandis que d’autres l’ont perçue comme agressive.


« Certaines personnes ont trouvé cet avis amusant et disent« oh oui il était temps que vous mettiez les choses au claire » donc je pense qu’ils réalisent tous ce qui se passe ici. D’autres se contentent de lire et de partir,j’ai entendu un ou deux jurons aussi  »

Les fonctionnaires de la ville d’Ossett (Yorkshire) disent qu’ils travaillent pour soutenir Martha Kolleh et ne pas tolérer le racisme.Depuis que cette histoire est dans les nouvelles, la page Facebook de son café a été inondée de message de soutien et incitant à se rendre dans son établissement.

Martha espère que toute cette attention va aider son entreprise à se remettre à flot mais aussi à ouvrir le débat sur le racisme qui existe encore en Angleterre de façon plus perverse et insidieuse.

« C’est mon gagne-pain, dont j’ai besoin pour mes enfants et moi  » . Si mon entreprise ne s’améliore pas, je vais devoir mettre la clé sous la porte d’ici quelques mois. Je suis une cuisinière qualifiée et si je travaillais ailleurs je serais perdue. Je suis ici pour cuisiner et je suis bonne dans ce domaine donc c’est une honte que les gens ne viennent pas ici.  »

En effet, en plus d’attirer l’attention sur le racisme ordinaire cette affiche est aussi un bon coup de pub qui pourrait mine de rien l’aider à remettre son entreprise à flot.

Martha-Renée Kolleh à la presse


Source: Sista Diaspora

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Drigo

    Je suis très fier de Martha. Excellente idée pacifique de cohésion sociale!

  • Patrick Gaspard

    Ilya un eveil de conscience qui s’ammrce a travers le monde mais l’humanite a encore un long chemin a parcourir.Le racisme je le crois est un produit de l’ignorance.