Un viagra féminin coupe-faim bientôt disponible

Sexualité : Un viagra féminin coupe-faim bientôt disponible ?

Un nouveau médicament actuellement à l’étude en Grande Bretagne pourrait bien devenir le futur allié de nombreuses femmes et ce, à plusieurs niveaux puisqu’en plus de stimuler la libido, ce viagra nouvelle génération aurait également un effet sur l’appétit.
S’il reçoit son autorisation de mise sur le marché, un viagra d’un nouveau genre pourrait bien être vendu en pharmacie dès la fin de l’année 2015 et devenir rapidement un “best-seller”. Actuellement à l’étude dans le laboratoire britannique Orlibid, ORL101 se distingue pour plusieurs raisons qui devraient effectivement plaire à ces dames. Destiné aux femmes, cette petite pilule bleue jusqu’alors réservée aux hommes, aura donc pour but premier d’augmenter leur libido pendant environ 2 heures, dès le quart d’heure suivant sa prise. Mais comme tous les médicaments, il s’accompagne d’effets secondaires. Cependant, alors qu’on redoute habituellement ces derniers, une conséquence en particulier pourrait bien détourner le comprimé de son usage premier.
Conçu à partir de mélatonine de synthèse, une hormone connue notamment pour réguler le sommeil mais aussi la libido et… la faim. S’il augmente l’appétit sexuel, l’ORL101 aurait donc l’effet inverse sur les envies de manger et agirait comme un coupe-faim. Un effet secondaire que les scientifiques n’expliquent pas entièrement mais qui pourrait bien attirer une clientèle autre que les femmes ayant besoin de pimenter leur ébats ou de surmonter un dysfonctionnement sexuel.
En phase d’essai clinique, ce précieux comprimé doit d’abord faire ses preuves avant de trouver le chemin de nos tables de chevets. Le laboratoire doit notamment s’assurer qu’il n’a pas d’effets secondaires graves (il pourrait provoquer des nausées dans certains cas). S’il passe le test, il pourra être mis en vente d’ici deux ans, pour la modique somme de 15€ l’unité ! Parce qu’elle est très complexe et qu’un seul comprimé ne saurait y répondre entièrement, la libido féminine représente un véritable marché de niche qui pourrait devenir rapidement concurrentiel, d’autres laboratoires se penchant également sur le sujet.
Source: aufeminin.com

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS