image

PRODUITS ÉCLAIRCISSANTS : LA PUBLICITÉ « WHITE EXPRESS » CRÉE LA POLÉMIQUE

Depuis mercredi 10 juillet, les anti-produits éclaircissants sont « choqués » par la nouvelle publicité du produit « White Express » des Laboratoires Biopharma, réalisée par Boss Playa. Pourquoi une telle levée de boucliers ?

« La richesse de l’Afrique sur votre peau ». Cette formule est l’un des slogans phares des laboratoires camerounais Biopharma. Pourtant, la dernière publicité réalisée par la société gabonaise Boss Playa, diffusée sur les écrans depuis mercredi 10 juillet, pour vanter les mérites d’un des produits de ce laboratoire, « White Express », n’a, à première vue, rien d’africain. Il s’agit d’un produit éclaircissant. Mais le problème n’est pas le produit en lui-même, mais la publicité dont les mises en scène explicitent que la femme blanche est plus attirante que la femme noire, ce qui a le don d’en agacer plus d’un.

Plusieurs professionnels de la beauté africaine ont exprimé leur indignation. Même la presse s’y met, à commencer par le très décalé Je Wanda Magazine qui reprend son sérieux pour crier « Stop aux publicités de produits éclaircissants ».

Une parodie ? Non, une réalité

La directrice du magazine, Céline Fotso, dit avoir cru à « une parodie ». « Eh bien non, il s’agit bien de la dernière publicité très sérieuse des Laboratoires Biopharma du produit « White Express » », lance-t-elle. Les premières images donnent le ton. Un couple africain, dont la femme a déjà la peau très claire, apparaît dans la première scène de cette publicité controversée. Et à la vue d’une autre femme, que l’on confondrait presque avec une Blanche, l’homme, « captivé » par la blancheur de cette dernière, délaisse complètement sa compagne. Lorsqu’elle est de sortie, sur un bateau ou à bord d’une luxueuse voiture, les hommes s’arrêtent pour la contempler. Sa blancheur est telle que même les Blancs de la publicité se retournent sur elle !

Les tentatives d’Afrik.com de joindre « les responsables (Biopharma) habilités à s’exprimer sur le sujet », pour avoir leur avis sur cette polémique grandissante, sont restées vaines.


Une pétition mise en ligne par Je Wanda Magazine a déjà récolté pas moins de 350 signatures pour le retrait des écrans de cette publicité. Un long texte qui pointe du doigt le diktat de la beauté blanche accompagne la pétition.

Les contestataires ont l’intention d’aller au bout de leur révolte pour mettre un terme aux publicités jugées « choquantes » et « dégradantes » pour la femme noire et l’Afrique.

Pub White Express (Biopharma)


Source : Afrik.com

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS