Les constructions des sabéens ont influencé la forme des mosquées. a l’image, Un vestige historique du royaume de Saba. comparez vous même ce vestige avec la forme actuelle dômes et des portiques des mosquées actuelles.

Les arabes: Esquisse d’une veritable histoire des origines a nos jours

Ils sont en Afrique depuis 639 de l’ère actuelle. Et ce jusqu’à nos jours. Mais beaucoup d’entre eux, pour la plupart ne connaissent pas leur véritable histoire. Beaucoup connaissent en général que l’histoire spirituelle de leur peuple, qui leur est enseignée a travers le coran et les traditions islamiques en général. Étant donné qu’ils sont sur le continent noir aujourd’hui et que leur présence sur le continent noir a parfois posé des problèmes a l’Afrique (esclavage, racismes, etc..), il serait intéressant de voir brièvement comment le phénomène arabe est né et s’est mis en place progressivement a travers le temps et les siècles, afin de mieux le comprendre.

 

D’où viennent les arabes ?

Tout d’abord il faut savoir que les arabes sont un peuple sémitique ou sémite, tout comme les juifs (israélites) .

Les études et les recherches de nombreux chercheurs permettent de situer le foyer d’origine de ces populations sémitiques en Mésopotamie (c’est à dire l’Irak actuel). Les populations sémitiques ont succédé aux populations Sumériennes (Sumer signifie têtes noires), c’est-à-dire les populations noires sorties d’Afrique ayant fondé les premières civilisations de la Mésopotamie.

Selon les données scientifiques, les peuples sémitiques sont nés d’un croisement ou d’un brassage entre les sumériens (nègres) et un peuple étranger a peau claire, blanche en Mésopotamie. Le premier sémite connu dans l’histoire universelle scientifique s’appelle Sargon d’Akkad (environ 2400 ans l’ère actuelle). Et il était originaire de cette région (La Mésopotamie).

L’orientaliste français, spécialiste du monde arabe Maxime Rodinson, nous dit dans une de ses publications que : « Les plus anciennes informations sur les Arabes proviennent des textes akkadiens (assyro-babyloniens) et hébraïques. À partir du ixe siècle avant notre ère, ils situent dans le désert syro-mésopotamien et le nord-ouest de l’Arabie une population dénommée en akkadien Aribi, Arubu, Urbu, en hébreu ‘Arab (‘Arbī, « un Arabe »). L’examen des noms propres des membres de ce peuple mentionnés par les textes akkadiens montre que leur langue était effectivement l’arabe. Ils devaient déjà se nommer eux-mêmes ‘Arab. »

Maxime Rodinson nous dit donc que les premières traces des arabes datent du 9ème siècle avant l’ère actuelle, et se trouvent dans les textes akkadiens en Mésopotamie. Nous rappelons que le premier sémite connu dans l’histoire universelle scientifique s’appelle Sargon d’Akkad (environ 2400 ans l’ère actuelle). Et il était originaire de cette région (La Mésopotamie).

En tant que peuples sémitiques, les arabes et les juifs ont les mêmes ancêtres. Tous les gens informés et cultivés le savent bien, et c’est pourquoi dans les traditions religieuses, les arabes se revendiquent (comme les juifs), du même ancêtre Abraham (originaire de Mésopotamie d’âpres la Bible même)

D’âpres les données scientifiques, les arabes sont un peuple sémitique, et en tant que peuple sémitique, ils sont originaires de la Mésopotamie (le berceau originel des peuples sémitiques). C’est de la que les ancêtres des arabes viennent. Ça veut dire qu’à l’ origine, les arabes ne viennent pas de l’Arabie (la région où ils vivent aujourd’hui).

cart_mesop.jpg

Voici le foyer d’origine des Sémites, voici le foyer d’origine des arabes

Alors qui vivait dans cette partie du monde appelée aujourd’hui Arabie avant l’arrivée des arabes sur ce territoire ?

D’âpres l’archéologie et les recherches, ce sont des populations noires qui ont peuplé et bâti les premières civilisations dans cette partie du monde.

Le chercheur Runoko Rashidi nous explique dans don livre Histoire millénaire des Africains en Asie que : « la péninsule arabique, peuplée pour la première fois il y a 8000 ans, était comme la majeure partie de l’Asie, peuplée de noirs. »

L’historien Mas Udi parle aussi dans son livre Les Prairies d’Or de ces populations noires comme étant les premiers habitants de cette région du monde. il nous informe aussi que la première civilisation, le premier empire crée dans cette partie du monde est un empire noir, un empire koushite qui est connu sous le nom de l’empire de Ad ou des Adites. Il convient de rappeler que Kusch ou Koush est le nom donné par la Bible à la Nubie, là première et la plus ancienne province de l’empire pharaonique. Les civilisations noires postérieures comme par exemple la civilisation sabéenne, sont héritières de ces civilisations les ayant précédé dans cette partie du monde. Encore aujourd’hui, Kousch est un encore un mot pour dire noir en hébreu actuel.

Ces peuples sémitiques vivaient à l’ origine de nomadisme et de semi nomadisme (ex les bédouins). Étant tributaires d’une vie nomade, ils avaient des mœurs liées à la vie nomade. Souvent ce passé historique des arabes est parfois occulté, ce qui fait que , personne ne sait d’où sortent historiquement les arabes. Ainsi on leur attribue officiellement la création des mathématiques ou d’autres choses. Mais a cette époque d’errance dans le désert le, peuple arabe n’était pas uni ou homogène, et à leur époque d’errance dans désert, les recherches montrent qu’il il n’a existé nulle part aucune civilisation arabe, ni aucune invention arabe, aucune science arabe etc.

10862807-illustration-de-fond-avec-des-bedouins-et-des-chameaux

Qu’est ce que les arabes ont crée comme « civilisation arabe » ou « sciences arabes » lorsqu’ils erré pendant longtemps dans le désert?

C’est à force de nomadiser et de progresser dans le désert que des groupes d’arabes venus du désert (les ancêtres des arabes actuels) vont finir par trouver une terre d’accueil chez les noirs (qui peuplaient et dominaient déjà l’Arabie avant leur arrivée) et s’installer dans cette partie du monde déjà civilisée par les noirs.

Par vagues successives ces populations nomades à peau claire vont s’installer dans cette région accueillante. C’est a l’époque du royaume de Saba (royaume dont une des reines est très connue) que cette installation des arabes va s’intensifier. Les arabes sortant progressivement de la vie nomade, apprendront au fil du temps à être sédentaires, et apprendront aussi tout ce qui leur faisait défaut sur le plan civilisationnel, au contact de ces populations noires.

C’est au contact de ces populations sabéennes que les arabes vont découvrir la pensée religieuse qu’ils appelleront plus tard Islam. C’est ce que nous explique Cheikh Anta Diop dans son livre Nations Nègres et Culture, lorsqu’il nous dit que :

« On adressait (dans le Royaume Sabéen pré- islamique) une invocation directe aux sept planètes. Le jeûne de 30 jours existait déjà- semblable à ceux qu’on pratiquait en Egypte. On priait sept fois par jour le visage tourné vers le Nord.

Ces prières qui sont adressées au SOLEIL aux différents moments de son développement ressemblent assez aux prières musulmanes qui ont lieu aux mêmes phases mais qui ont été ramenées à cinq obligatoires par le Prophète » pour alléger l’humanité » , les autres étant facultatives. Il y avait aussi des sources et des pierres sacrées, comme à l’époque musulmane : ZENZEN, source sacrée ; KAABA , pierre sacrée. Le pèlerinage à la Mecque existait déjà. (…). On croyait déjà à la vie future comme en Egypte. Les ancêtres morts étaient divinisés.

TOUS LES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À L’ÉCLOSION DE L’ISLAM ÉTAIENT DONC EN PLACE DÉJÀ PLUS DE 1000 ANS AVANT LA NAISSANCE DE MAHOMET ET L’ISLAM APPARAÎTRA COMME UNE « ÉPURATION» DU SABÉISME (Spiritualité des Sabéens) PAR « L’ENVOYÉ DE DIEU ».

.


Ce que Cheikh Anta Diop dit est clair. Cheikh Anta Diop dit ici que tous les éléments (rites, pratiques, lieux de cultes, etc.) qui constituent le fondement de l’islam existaient longtemps avant l’islam et étaient en fait les pratiques spirituelles des sabéens du royaume de Saba (Sabéisme). Il sous entend aussi que l’islam n’est pas une religion africaine, mais l’islam est le résultat d’une reprise et d’une adaptation par les arabes d’un culte négro africain(les sabéens étant apparentés aux éthiopiens), et que ce culte remontait a l’Égypte ancienne et la vallée du Nil.

Les constructions des sabéens ont influencé la forme des mosquées. a l’image, Un vestige historique du royaume de Saba. comparez vous même ce vestige avec la forme actuelle dômes et des portiques des mosquées actuelles.

Cette cohabitation des arabes et des noirs va entrainer donc un brassage culturel et des métissages. C’est pourquoi les arabes dans leurs traditions religieuses avoueront avoir du sang nègre dans leurs gènes, en se présentant comme fils d’Abraham et d’une femme nègre nommée Hagar ou Hajar.

Cheikh Anta Diop dans son livre Civilisation ou Barbarie nous dit que :« Au Musée de Ryad, en Arabie Saoudite, on peut voir la reproduction des peintures rupestres montrant le type négroïde qui habitait la péninsule arabique au néolithique et qui s’est métissé progressivement avec des éléments leucodermes, venus du Nord-Est, pour donner finalement le type arabe ».

muslim-school

Lorsqu’on regarde les arabes on voit qu’ils ont tous un ton de peau différent allant des tons foncés a des tons clairs. ce qui traduit un métissage

Lorsque les noirs et que leur civilisation (civilisation sabéenne) déclineront finalement dans la région, ils seront remplacés par les arabes dans cette région, qui les domineront et qui s’approprieront les legs de la civilisation sabéenne déclinante dans cette région. Ceci donnera naissance à la civilisation qu’on appelle aujourd’hui la « civilisation arabo musulmane ». La civilisation arabo musulmane est donc née des du legs des sabéens et de la culture nomade ramenée par les arabes du désert.

Lorsque l’islam va naitre (sur les ruines de la spiritualité sabéenne), et après la mort du prophète de l’islam, la logique des conquêtes et de l’islamisation va emmener des conquérants arabes à se répandre partout dans le monde pour conquérir, esclavagiser et islamiser les peuples. C’est ainsi que les arabes vont entrer en Afrique du Nord (en commençant part l’Égypte) en 639 de l’ère actuelle, et la conquérir, conquérir l’Afrique du Nord et s’y installer. Pour ensuite entrer en Europe et faire la conquête Arabo Musulmane de l’Europe à partir de 711 de l’ère actuelle.

Durant ces conquêtes arabes, les arabes pillaient et s’appropriaient les connaissances et les choses qu’ils jugeaient utiles chez les peuples qu’ils ont croisés et vaincus lors de leurs conquêtes, et les traduisaient en arabe. C’est pourquoi durant ces périodes d’expansions et de conquêtes arabo-musulmanes, les arabes ont accumulés tellement de choses et de documents et de savoirs qu’on parle de cette période comme « l’âge d’or des sciences arabes ». C’est en conquérant et en récupérant les savoirs des peuples conquis que les arabes ont pu avoir des sciences qu’on appelle « sciences arabes » aujourd’hui.

 

Grâce a toutes ces conquêtes et ces savoirs pris par ci et par la chez les peuples conquis, les arabes vont se doter d’un patrimoine arabe, d’une culture arabe, et d’une unité spirituelle et religieuse, etc.. de toute une civilisation dite « arabo-musulmane ».

Ces savoirs que les arabes ont repris aux peuples vaincus seront utiles lors de la domination de l’Europe par les arabes qui durera plusieurs siècles comme tout le monde le sait. Lorsque Les européens reprendront le contrôle de leur espace, les arabes seront vaincus et chassés d’Europe par les rois catholiques lors de la Reconquista (reconquête) ils se rabattront de manière définitive en Afrique et ne quitteront plus l’Afrique jusqu’à aujourd’hui.

voila ainsi dépoussiérée une brève esquisse de l’histoire véritable ( et non coranique ou musulmane) ) des arabes

mohamed-badie-le-guide-des-freres-musulmans-le-5-juillet-2013-au-caire_2521562

Des arabes lors d’un meeting en Égypte actuelle

Sources: Maxime Rodinson: Les Arabes

Runoko Rashidi: Histoire Millénaire des Africains en Asie

Cheikh Anta Diop: Nation Nègres et Culture

Cheikh Anta Diop: Civilisation ou Barbarie

Magadi Zami Zaki: Histoire des coptes d’Egypte

 

Mas Udi, Les Prairies d’Or

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS