les pagnes traditionnels que les africains portaient hier et portent encore aujourd’hui, sont des pagnes qui parlent !!

le secret des ideogrammes, des couleurs, des symboles contenus dans les pagnes traditionnels africains

Le secret des pagnes traditionnels africains est contenu dans les idéogrammes, les symboles et les couleurs qui sont sur ou dans ces pagnes. Ils figurent des mots et des concepts symbolisant la culture et les traditions d’un peuple.

En Afrique, ont voit bon nombre de ces symboles dans les pagnes traditionnels africains. ils témoignent de la culture africaine, et ils constituent le témoin en filigrane d’une tradition écrite, ce qui montre que les traditions africaines même jusqu’à aujourd’hui, ont gardé et continuent à garder et a perpétuer d’une manière ou d’une autre les écritures de leurs ancêtres. Ces écritures sont faites de signes, de dessins et de symboles, comme cela se faisaient dans l’écriture de nos ancêtres depuis les bords du Nil. Souvent les gens pensent que ces motifs, de meme que ces couleurs inscrites dans les pagnes et tissus traditionnels de l’Afrique ne sont que de simples dessins qui sont faits juste pour décorer les pagnes. Mais en réalité, ces dessins et ces couleurs dans les pagnes traditionnels sont des formes d’écriture héritées des ancêtres depuis la nuit des temps et ne sont pas de simples dessins.

Etant donné que ces motifs figurant sur les pagnes traditionnels sont des écritures, des idéogrammes et des couleurs symboliques des peuples qui les fabriquent, ces motifs ont donc une signification, et sont donc porteurs de messages pour ceux qui savent les déchiffrer.

les pagnes traditionnels que les africains portaient hier et portent encore aujourd’hui, sont des pagnes qui parlent !!
les pagnes traditionnels que les africains portaient hier et portent encore aujourd’hui, sont des pagnes qui parlent !!

C’est pourquoi dans les traditions de nos ancêtres, la confection des pagnes traditionnels, se faisait avec des règles et des codes stricts (codes connus et maitrisés encore aujourd’hui par les tisserands traditionnels en Afrique ), qui confectionnent les pagnes selon des techniques ancestrales.

Dans les anciens empires africains, ces symboles et ces couleurs étaient imprimés dans des tissus pour raconter des histoires des enseignements, des contes et des légendes. Leur agencement forme une composition générale riche de récits relatant des événements réels ou mythiques. Les signes sont ainsi écriture pour qui sait les déchiffrer. Aussi dans la spiritualité de nos ancêtres, certains signes figurants dans les pagnes traditionnels, de même que certaines couleurs utilisées dans la confection de certains pagnes sont comme un réservoir de force vitale apportant protection lors de circonstances particulières, ou permettant d’accomplir certains rites.

Ces signes symboles et couleurs servaient aussi à exprimer des messages d’amitié, d’amour, de joies, de mécontentements, de respects, d’alliances, d’appartenance familiale, d’appartenance de tribus ou de clans. Ainsi les pagnes étaient portés par les gens en fonction des évènements, des cérémonies ou des rapports qui existaient entre les personnes (exemple, les corps de métiers, les clans, les familles, etc..). Le roi en Afrique portait des pagnes et des tenues qui lui étaient appropriées en fonction des motifs et des couleurs qui y étaient imprimés et du message véhiculé par ces motifs et ces couleurs selon les cérémonies ou les évènements qui avaient lieu.

Aujourd’hui, certains de ces pagnes traditionnels sont repris ou imités par la couture d’aujourd’hui, et sont portés par pleins de gens. Mais les gens ne voient que le coté esthétique (beauté du pagne ou des motifs) de ces pagnes, ignorant parfois volontairement ou involontairement que ces pagnes véhiculent un message caché.


Le sens des messages véhiculé par les pagnes et encore connu et est encore déchiffrable pars nos anciens et nos gardiens de nos traditions ancestrales qui peuvent lire et déchiffrer ces symboles.

En conclusion, les pagnes traditionnels que les africains portaient hier et portent encore aujourd’hui, sont des pagnes qui parlent !!

NB : Aujourd’hui les africains (qui ont quelque part gardé cet esprit du pagne comme véhiculateur de message), donnent parfois des noms a des pagnes de fabrication industrielle africaine ou des pagnes portés en Afrique, de fabrication européenne hollandaise (ex : les pagnes Wax) qui sont beaucoup utilisés actuellement dans la mode africaine contemporaine. Mais les pagnes traditionnels africains authentiques sont en ce qui concerne leur fabrication et leur authenticité, a dissocier des pagnes de fabrication hollandaise (ex : les pagnes Wax) qui sont beaucoup utilisés actuellement dans la mode africaine contemporaine, mais qui sont des parfois des pagnes fait d’ornements et de motifs tout simplement décoratifs ne véhiculant aucun message.

 

Source : African History-Histoire Africaine

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Patrick Gaspard

    Il y a vingt ans de cela, je decouvrais des ideogrammes Africains parmi d’autres motifs dans un ouvrage qui les presentait come de simples designs.Je connais les hiroglyphes Egyptiens mais j’ignorais que ces motifs dont il est question dans cet article constituaient un veritable alphabet.J’etais tres tente de les peindre sur des vetementsmais je crois que je m’en gaderai par pur respect.