Le Congrès juif européen appelle à la suspension d'Anelka

Le Congrès juif européen appelle à la suspension d’Anelka

Le Congrès juif européen a appelé samedi les responsables de la Ligue Un anglaise de football à suspendre le Français Nicolas Anelka, l’accusant d’avoir fait un “salut nazi” pour célébrer un but qu’il a marqué.

Cet ancien attaquant de l’équipe de France qui joue actuellement à West Bromwich Albion a fêté le premier de ses deux buts samedi contre West Ham (3-3) en championnat d’Angleterre d’une “quenelle“, geste -un bras tendu vers le bas et l’autre croisé à travers la poitrine- créé par l’humoriste français controversé Dieudonné et imité par ses fans. Il est interprété par certains comme étant un salut antisémite, par d’autres comme étant un simple bras d’honneur contre le système en place.

Dans un communiqué de son président Moshe Kantor, le Congrès juif européen qualifie cette “quenelle” de “salut nazi inversé” et “appelle à ce que Nicolas Anelka soit suspendu“.

Ce salut n’est qu’un salut nazi moins connu et nous attendons des autorités qu’elles prennent la même sorte de sanctions que si Anelka avait fait l’infâme salut le bras tendu“, a poursuivi M. Kantor.

C’est écoeurant qu’un footballeur d’une telle renommée ait fait un tel geste injurieux et haineux devant des dizaines de milliers de spectateurs“, a-t-il ajouté.

Il ne devrait pas y avoir de place pour une telle intolérance et un tel racisme dans le sport et nous attendons des responsables de la Ligue Un anglaise, tout comme de la police, qu’ils infligent à Anelka la punition adéquate“, a encore écrit M. Kantor.

Nicolas Anelka a expliqué via son compte Twitter que sa “quenelle” avait “juste” été une “dédicace à (son) ami humoriste Dieudonné“.

A quelques jours d’une nouvelle tournée de Dieudonné, le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls s’est dit déterminé à empêcher ses spectacles relevant, selon lui, d’une “mécanique de la haine“.


Dieudonné M’Bala M’Bala (son nom complet), rendu célèbre dans les années 90 par ses sketches avec l’humoriste juif Elie Semoun, a suivi un parcours singulier, exprimant de plus en plus ouvertement des positions antisémites. Il s’est rapproché du parti d’extrême droite Front national, dont l’ancien leader, Jean-Marie Le Pen, est le parrain de l’un de ses enfants.

Banni de la plupart des médias, il reste très populaire sur internet où certaines de ses vidéos, dans lesquelles il répond notamment à ses détracteurs, ont été vues plus de deux millions de fois.

 

Source: AFP

bleu

Lire également:

Premier League – West Bromwich Albion : La “dédicace” d’Anelka peut lui valoir 10 matches… ou rien

 

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS