LE BLACK FRIDAY

LE « BLACK FRIDAY » OU LE JOUR OÚ LES ESCLAVES NOIRS ÉTAIENT BRADÉS SUR LE MARCHÉ DE LA PLACE PUBLIQUE

Aujourd’hui le Black Friday désigne le lendemain du repas de Thanksgiving, un grand jour de soldes pour lancer la saison des achats aux États-Unis.

 

Mais il fut un temps où cette célébration désignait la liquidation pure et simple du reste d’esclaves noirs non vendus, par leurs maîtres blancs sur le marché de la place publique. Avant le départ vers l’Afrique pour en attraper de nouveaux plus frais, et renouveler ainsi le stock.

C’est ainsi que des esclaves étaient exposés devant des centaines d’acheteurs, qui faisaient leur choix et en ramenait dans leurs plantations pour travailler du coton, de la canne à sucre, ou dans leur maisons afin d’effectuer les taches domestiques.


Cette version n’est pas souvent citée, peut-être pour des raisons de tranquillité et éviter qu’elle ne divise l’Amérique, de même que la véritable version de la Thanksgiving qui est en fait le jour où les indiens (autochtones) ont décidés de donner des couvertures aux colons blancs pour pas qu’ils meurent de froid, marquant ainsi une trêve dans la guerre qui les opposait, symbolisée par un partage de nourriture entre les deux clans.

 

Source:  Negronews

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • InkoNitho

    Vous pouvez nous foutre la paix…

  • faispaschier

    Les mecs qui pose se genre d’idiotie pour alimenter la haine des autres , allé vous laver le cul et poster les vrais problème au lieux de faire de la merde !!

    • Zou

      Ton nom fcb dit long sur la haine de peur qu on te reconnaît

  • Charlene

    Vous racontez n’importe quoi ! Avec le nombre de luttes et combats sensé, que nous peuple noir, avons a mené; vous n’avez rien d’autre à faire que faire circuler de fausses rumeurs… C’est honteux

  • Katy

    Désolée monsieur le black friday c’était une crise économique où toutes les actions boursières avaient chuté

    • Ca c’est le black wednesday…

      • G.

        Thursday… Ou Jeudi noir, en français…

  • Kamel Nosurrender Benelbachir

    Cette dénomination fut très circonscrite dans le temps et l’expression quant aux faits décrits dans l’article. “Black friday” ne fût réutilisé qu’à partir du 11 novembre 1887, quand furent exécutés quatre des huit militants de gauche (socialistes et anarchistes) arrêtés après l’explosion d’une bombe lors du rassemblement politique de Haymarket Square. Sinon, une petite recherche vous informera que le terme désigne également : le scandale Fisk-Gould, un spectaculaire effondrement du marché de l’or à New York le 24 septembre 1869, en Angleterre le vendredi 18 novembre 1910 quand le gouvernement de M. Herbert_Henry_Asquith dispersa avec une grande brutalité des délégations de Suffragettes venues porter une pétition en soutien à un projet de loi pour accorder le droit de vote aux femmes.

  • jp

    Evidemment cette origine est fausse mais si ça peut conforter certains dans leur volonté de se sentir persécuté, pourquoi s’en priver?