La maca, ce viagra naturel des Incas

La maca, ce viagra naturel des Incas

La maca, une plante à racine de la famille des Brassicaceae, pousse depuis plus de 2.000 ans dans les Hautes Andes péruviennes, mais ce n’est que depuis quelques décennies qu’on l’utilise pour ses nombreuses propriétés médicinales. Les vertus de la maca ont commencé à être connues massivement en 2001 grâce au Cienciano, un petit club de football de la capitale péruvienne Cuzco, vainqueur cette année de la Coupe sud-américaine de football face au célèbre club argentin River Plate, rapporte le journal argentin Clarín . A l’époque, le rendement des joueurs du Cienciano, intact jusqu’à la dernière minute de jeu, avait surpris tous les observateurs. La raison de cette endurance ? La consommation de maca juste avant de rentrer sur le terrain.

La maca est également connue sous le nom scientifique de Lepidium peruvianum ou sous l’appelation populaire de ginseng péruvien, de huto-huto, de chichira ou encore de viagra cholo. A l’heure actuelle, même la Nasa l’utilise pour accroître la résistance de ses astronautes. Selon les données scientifiques récoltées par le professeur Jorge Alonso, président de la Société Latino-Américaine de Phytomédecine, environ 130 espèces de maca sont distribuées à travers le monde, 15 de celles-ci sont issues du territoire péruvien mais elle se reproduit aussi sur les hauts-plateaux andins du Chili, de la Bolivie et de la Colombie. Il s’agit d’une plante si résistante qu’elle est capable de survivre et de se reproduire dans des conditions climatiques extrêmes telles que les gelées ou la grêle. Depuis une décennie, des essais cliniques sont réalisés afin d’étudier son mécanisme d’action, sa posologie, ses éventuels effets secondaires ainsi que les propriétés de sa partie comestible.

En plus de ses facultés énergisantes, la maca améliore le rendement sexuel de l’homme, augmente la fertilité et diminue les symptômes de la ménopause chez la femme. La maca est également un bon adjuvant pour les troubles prostatiques et pour les troubles cognitifs (mémoire, réflexes, apprentissage) au niveau cérébral et constitue un excellent apport nutritionnel pour l’organisme.

———————————————————————

Pour plus de détails, lire le livre ci-dessous

 


——————————————————————–

« Toutes ces propriétés ont été démontrées et sont actuellement étudiées lors d’essais. Grâce à ses recherches, nous avons pu démontrer ces évidences scientifiques. Nous avons également montré ses effets bénéfiques dans la sphère sexuelle, ce qui constitue une grande avancée, étant donné que la science recherche, depuis de nombreuses années, une alternative naturelle au Sildenafil, un médicament utilisé dans les troubles de l’érection », explique Jorge Alonso.

Les Incas et les peuples voisins consommaient abondamment de la maca et en alimentaient leurs animaux, ce qui avait pour avantage d’améliorer leur reproduction. « Les expériences chez les humains se sont révélées jusqu’à présent positives. La maca est aussi très utile pour les personnes diabétiques qui connaissent une diminution de leurs performances sexuelles. Si on la compare avec le Sildenafil, le résultat n’est pas si rapide et puissant mais l’avantage est que son effet est prolongé durant plusieurs jours et ce, même après la fin du traitement », ajoute Jorge Alonso. La maca peut s’acheter dans les pharmacies de Buenos Aires, les herboristeries et chez les diététiciens du pays. Elle peut être consommée sous la forme de capsules, de poudre ou de dilution homéopathique (teinture mère).

 

Source: express.be

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS