La légende d'Osiris

La légende d’Osiris

La légende d’Osiris symbolisait le combat entre le bien et le mal.
Son histoire occupait une place capitale dans la mythologie égyptienne, elle était le fondement de leurs croyances religieuses.

Les racines d’Osiris

La légende d'OsirisLes anciens égyptiens croyaient en un dieu suprême, créateur du monde.
Un dieu qui s’était créé tout seul, un autogène sorti de « l’océan primordial » qu’ils appelaient « Noun ou Nouou ». Ce dieu créateur, les anciens égyptiens d’Héliopolis  l’avaient appelé « Atoum » ou «Atoum-Rê ».

Atoum dit :

« J’étais solitaire et inerte dans le nouou. Je ne trouvais pas d’endroit où je puisse me tenir debout. La ville d’Héliopolis où je devais résider n’était pas encore fondée…Je flottais absolument inerte. J’ai amené mon corps à l’existence grâce à mon pouvoir magique. Je me suis créé moi-même…Je suis l’éternel,   je suis Rê le maître de la lumière. »

 

Atoum-Rê commença par créer Shou, le dieu de l’air et de l’atmosphère, puis Tefnout déesse de l’eau et de l’humidité.
Ce premier couple originel engendra par les moyens de procréation naturels Geb, le dieu de la terre et Nout, la voûte céleste et déesse du ciel.

 

L’union de Geb et de Nout donna naissance à cinq enfants:

Osiris – Haroeris ou Horus (l’ancien ) – Seth – Isis – Nephtys

Isis devint l’épouse d’Osiris, de leur union naîtra plus tard Horus.
C’est un couple qui représentait la fécondité et l’équilibre de la vie.
Nephtys devint l’épouse de Seth mais aurait eu un enfant ( Anubis ) avec Osiris en se faisant passer pour Isis ; alors qu’elle croyait être stérile.
Seth incarnait la stérilité, les bouleversements et le chaos.

 

La ville de naissance d’Osiris.

Osiris est né dans une ville appelée Busiris (c’est-à-dire la résidence d’Osiris) à Abydos, nom donné par les grecs pour désigner une ancienne cité de la Haute Egypte sur la rive ouest du Nil, environ 160km au nord-ouest de Thèbes. Son nom égyptien était Abjou dans l’actuelle province de Sohag.

 

La légende

Le récit le plus récent a été rédigé par Plutarque, un biographe moraliste grec qui a consacré un traité complet pour cette légende qu’il nomma «Peri Isidos Kai Osiridos» entre 40-120 A.P.J.C.

Osiris en tant que fils aîné de Geb succéda à son père, le roi local Andjti lui conféra ses attributs de souveraineté et lui demanda de régner à sa place, c’est ainsi qu’Osiris et Isis devinrent les premiers dieux rois de l’Egypte.

IsisOsiris trouva son peuple plongé dans la barbarie, il lui enseigna l’agriculture, le respect des dieux et des lois; Thot, dieu de la connaissance, s’associa avec Osiris et les initia aux arts et aux lettres.

Osiris avait une forte personnalité, il était bon et très aimé par son peuple, il avait comme nom « Osiris-Ounennefer » qui signifiait « celui qui demeure toujours parfait ». Le règne d’Osiris commença à grandir, il supplanta d’autres dieux ou il s’associa avec eux, c’est ainsi que les lieux de son culte se sont multipliés. Seth devenait de plus en plus jaloux de voir que le règne d’Osiris devint si grand et qu’il soit tant aimé par son peuple, il prépara un complot avec ses collaborateurs.

Seth demanda à un brave artisan de lui fabriquer un magnifique coffre aux mesures de son frère Osiris. Pendant une fête donnée à la gloire d’Osiris, il déclara                 qu’il offrait ce beau coffre à celui qui pouvait le remplir. Bien sûr Osiris était le seul à pouvoir le faire. Lorsque Osiris fut à l’intérieur du coffre, celui-ci fut bien fermé, scellé avec du plomb et jeté dans le Nil. L’eau emporta le coffre jusqu’aux côtes de la Phénicie où un grand arbre le protégea dans son tronc et l’empêcha d’aller plus loin.

 

La première « quête » d’Isis

Ayant été informée de l’assassinat de son mari, Isis se mit à hurler, coupa ses cheveux et partît aussitôt en Phénicie. Avec l’aide du roi Byblos, elle récupéra le cadavre de son mari et le ramena en Egypte.

Avec ses dons de magicienne, Isis arriva à ressusciter Osiris un bref moment et se fit féconder par lui. De cette union naîtra leur fils Horus.

Isis prit l’enfant et le cadavre de son mari et se cacha dans les marais de papyrus du delta à Chemnis.

Seth trouva la cachette et profitant de l’absence d’Isis s’empara du cadavre d’Osiris le découpa en quatorze morceaux qu’il dispersa dans tout le pays.

 


La deuxième « quête » d’Isis

Isis repartît à nouveau pour rassembler le corps de son époux aidée de son neveu Anubis, ils retrouvèrent treize morceaux, le quatorzième qui était son organe masculin fût avalé par un poisson, l’oxyrhinque, ce poisson fût interdit d’être pêché ou mangé sous peine de mort.

Isis rassembla le corps de son mari sur le tronc d’arbre et soigna ses plaies, Anubis embauma le corps, Isis et sa sœur Nephtys se transformèrent en oiseaux et avec leurs ailes et quelques formules magiques lui redonnèrent le souffle de la vie. Horus provoqua Seth en duel pour venger son père et il gagna la bataille.

Osiris pouvait reprendre son règne et remonter sur son trône, mais l’assemblée des dieux décidèrent de laisser le trône terrestre à Horus, et demandèrent à Osiris de régner sur le monde des morts.

HorusOsiris eût alors un dialogue avec « Atoum » :

– O Atoum, dit Osiris, pourquoi dois-je m’en aller dans ce désert sans eau et sans air, très sombre et tout à fait illimité ?

– Tu y vivras dans la paix du cœur.

– On n’y trouve pourtant aucune jouissance sexuelle.

– J’y ai mis l’illumination à la place de l’eau, de l’air et de la jouissance sexuelle, la paix du cœur à la place du pain et de la bière.

– Et qu’en est-il de la durée de la vie ?
– Tu vivras plus que des millions de millions, une durée de millions, mais moi je détruirai tout ce que j’ai crée. La terre retournera à l’Incréé à cet océan primordial. (Livre des Morts).

Conformément à cette légende, un pharaon qui devenait roi incarnait le dieu Horus et lorsqu’il mourrait Osiris, il était également momifié pour avoir la vie éternelle.

Le dieu Osiris était devenu le symbole de la vie éternelle et de la fertilité, fertilité de la terre mais aussi fertilité masculine. Il était aussi le dieu des morts : c’est lui qui les accompagnait vers leur demeure éternelle, dans l’au-delà, après avoir estimé qu’ils le méritaient suite à la pesée de leur cœur le jour du jugement.

Les déesses Isis et Nephtys devenaient les protectrices  des momies.

La version la plus ancienne qui a été trouvé dans les textes des pyramides est plus courte et plus nuancée.  Celle qui rassembla le corps d’Osiris c’est sa mère Nout qui
« lie à nouveau ses os, replace son cœur dans son corps et lui remet la tête » puis Rê l’anime et lui assure une vie éternelle.
Les déesses Isis et Nephtys

              

l’enfant HorusDu dieu ressuscité, Isis conçoit l’enfant Horus et l’élève en cachette à Chemnis.

Une fois adulte Horus combat Seth, Seth lui arrache un œil, mais Horus arrive à vaincre Seth et à l’émasculer pour mettre fin au mal et à la méchanceté.                 Horus offre son œil à son père afin qu’il  recouvre la vue. C’est ainsi que l’œil Oudjat joue un rôle important dans les rites funéraires et devient une amulette qui représente non seulement l’œil sain qui a rendu la vue à Osiris mais aussi l’attachement du fils à son père.

Isis devint l’image de l’épouse fidèle  et surtout de la mère protectrice. La plupart des statues qui la représente la montre avec son enfant dans les bras ou entrain de l’allaiter.

                Elle cumula beaucoup d’autres attributs, le temple de Philae   lui a été dédié.

Le culte d’Osiris et d’Isis se répandit dans toute l’Egypte et petit à petit il dépassa même ses frontières.

 

Source: http://ossiris.freehosting.net/

 

 

 

—————————————————–
Osiris le Seigneur de la Réincarnation

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS