Ernestine Sheperd a 76 ans

Ernestine Sheperd a 76 ans. Elle a cependant le corps d’une femme de 35 ans

Elle est la femme bodybuildeuse la plus vieille enregistrée dans le livre Guinness des records, elle est sans doute plus en forme que la majorité des gens, son nom est Ernestine Sheperd.

Chaque matin, Ernestine, 76 ans,  va courir. Elle passe ses journées à porter des poids et à s’entraîner. Elle travaille aussi comme professeur de fitness particulier dans son club de gym. Attestant qu’elle se sent mieux dans son corps maintenant qu’à 40 ans, elle est la preuve que nous pouvons tous vieillir avec panache.

Inspirée par Sylvester Stallone et son film “Rocky”, fan de Michelle Obama, elle a dit :

“Sylvester Stallone c’est mon homme ! J’aimerai bien le rencontrer un jour. Et J’aimerai bien voir Michelle Obama aussi et avoir l’opportunité de l’aider dans sa lutte contre l’obésité ; elle est tellement belle à l’intérieur comme à l’extérieur”

Ernestine Sheperd, aussi surnommée la grand-mère bodybuildeuse est originaire de Baltimore aux Etats-Unis. Elle n’a commencé la musculation qu’à l’âge de 56 ans. C’est à 74 ans qu’elle s’est vu offrir le titre de “Plus vieille culturiste du monde” mais à cela elle a répondu ‘Merci je l’accepte avec plaisir mais ce n’est pas l’âge qui est important’.


Elle a participé à 9 marathons ces dix-huit dernières années, elle ne mange que du riz brun, du poulet et des légumes. Elle arrose le tout avec un blanc d’oeuf cru et cela, trois fois par jour. Elle se réveille tous les matins à 3h pour aller courir 16 kilomètres. Son mari, Colin sheperd âgé de 54 ans, admet que ce n’est pas toujours facile car avec le physique de sa femme il a du mal à garder les autres hommes éloignés.

 

Quelle inspiration !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS