OLYMPUS DIGITAL CAMERA

COSMOGONIE BAMBARA

CHEZ LES « BENA BAMBARA », « MAA » est LA PERSONNE – RÉCEPTACLE puis « MAAYA » représentent les divers aspects de « MAA ».

Une expression BAMBARA dit :  » MAA KA MAAYA KA CA A YERE KONO » qui veut dire : LES PERSONNES DE LA PERSONNE SONT MULTIPLES DANS LA PERSONNE »…

ON RETROUVE CELA CHEZ LES « FOULBE-PEUL » et les « DOGON »…

La notion de personne est donc, très COMPLEXE. Elle implique une MULTIPLICITÉ INTÉRIEUR, des plans d’existence concentriques ou superposés (physiques, psychiques et spirituels à différents niveaux), une dynamique constante.

L’EXISTENCE qui débute avec la conception est précédée d’une EXISTENCE COSMIQUE où l’ Homme est censé résider dans le ROYAUME DE L’AMOUR ET DE L’ HARMONIE, appelé BENKE-SO (SIMU KONGO chez les BENA KONGO).

La NAISSANCE d’un Enfant est considérée comme la PREUVE PALPABLE qu’ une parcelle de l’ existence anonyme s’ est détachée et incarnée en vue d’ ACCOMPLIR UNE MISSION SUR NOTRE TERRE.

La COSMOGONIE BAMBARA dit ceci :

 » MAA- NGALA » (= DIEU MAITRE) s’ autocréa. Puis MAA- NGALA créa 20 ETRES, qui constituèrent l’ensemble de l’ UNIVERS.

Mais « MAA-NGALA » s’aperçut que parmi les 20 PREMIERES CREATURES, aucune n’ était apte à devenir son KUMANYON, c’est-à-dire son INTERLOCUTEUR.

Alors, MAA-NGALA préleva un brin sur chacune des 20 CREATURES EXISTANTES.

« MAA-NGALA » mélangea le TOUT et s’ en servit pour CREER un 21ème ETRE HYBRIDE, L’ HOMME, auquel « MAA-NGALA » donna le nom de « MAA », c’est-à-dire le PREMIER MOT composant son PROPRE NOM DIVIN.

Pour contenir « MAA », l’ETRE TOUT-EN-UN, « MAA-NGALA » conçut un corps spécial, vertical et symétrique, capable de contenir à la fois un brin de tous les ETRES EXISTANTS. Ce corps, appelé « FARI », symbolise un SANCTUAIRE où tous les ETRES se trouvent en CIRCUMDUCTION.


C’est pourquoi la TRADITION SACREE considère le CORPS de L’ HOMME comme LE MONDE EN MINIATURE, selon l’expression :  » MAA YE DINYE MERENIN DE YE », c’est-à-dire : « L’ HOMME C’EST L’ UNIVERS EN MINIATURE. »

Le CORPS tout entier correspond à un symbolisme bien précis. La TETE représente l’étage supérieur de l’ETRE, percé de 7 GRANDES OUVERTURES. Chacunes d’elle est la PORTE D’ ENTREE d’un ETAT ETRE, ou MONDE, et est gardée par une DIVINITE. Chaque porte donne accès à une nouvelle PORTE INTERIEURE, et cela à l’ INFINI.

Le VISAGE est considéré comme la façade principale de l’ habitat des PERSONNES PROFONDES DE « MAA » et des SIGNES EXTERIEURS permettent de déchiffrer les caractéristiques de ces PERSONNES : « MONTRE- MOI TON VISAGE ET JE TE DIRAI LA MANIERE D’ETRE DE TES PERSONNES INTERIEURES » dit l’adage.

D’ un côté le nom divin dont « MAA « est investi lui confère L’ ESPRIT et le fait PARTICIPER A LA FORCE SUPREME. Celle-ci l’appelle à SA VOCATION ESSENTIELLE : DEVENIR L’INTERLOCUTEUR DE « MAA-NGALA » ( L’ETRE SUPREME).

L ‘ESPRIT DE « MAA » lui permet de connaître, de comprendre et de renforcer son ATTENTION… »MAA » devient apte à JUGER.

Des LOIS précises déterminent le COMPORTEMENT de l’HOMME vis-àvis de TOUS LES ETRES peuplant la partie VITALE de la TERRE : MINERAUX, VEGETAUX et ANIMAUX. Ces LOIS ne peuvent être VIOLEES, sous peine de PROVOQUER , au sein de l’EQUILIBRE DE LA NATURE et des FORCES qui la sous-tendent UNE PERTURBATION qui se retournerait contre lui.

Ainsi la BONNE ou MAUVAIS CONDUITE DES ROIS ou DES CHEFS RELIGIEUX TRADITIONNELS, dépendra LA PROSPERITE DU SOL; LE REGIME DES PLUIES, L’ EQUILIBRE DES FORCES DE LA NATURE, etc….

Tant que L’ HOMME n’ a pas ORDONNE LES MONDES, les FORCES et les PERSONNES qui sont en lui, il est « MAA-NIN » c’est-à-dire une sorte d’HOMONCULE, L’ HOMME ORDINAIRE, L’ HOMME NON-REALISE.

LA TRADITION DIT :  » MAA KAKAN KA SE I YERE LA NOOTE A BE TO MAA NI YALA » c’est-à-dire : ON NE PEUT SORTIR DE L’ETAT DE « MAA-NIN » POUR REINTEGRER L’ETA DE « MAA » SI L’ON N’ EST PAS MAITRE DE SOI-MEME.

SYNTHESE DE L’UNIVERS ET CARREFOUR DES FORCES DE VIE, L’HOMME EST AINSI APPELÉ A DEVENIR LE PONT D’ÉQUILIBRE OU POURRONT SE CONJOINDRE, A TRAVERS LUI, LES DIVERSES DIMENSIONS DONT IL EST PORTEUR. ALORS IL MÉRITERA VRAIMENT LE NOM DE « MAA », INTERLOCUTEUR DE « MAA-NGALA » ET GARANT DE L’ÉQUILIBRE DE LA CRÉATION…

Source: mbutamassee.afrikblog

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS