Au Brésil, un internaute propose des Noirs à vendre et fait scandale

Au Brésil, un internaute propose des “Noirs à vendre” et fait scandale

“Noirs à vendre pour un réal”, soit 0,28 centimes d’euro : un internaute brésilien a fait scandale avec cette annonce, postée sur le plus grand site d’achats en ligne au Brésil,MercadoLivre (en portugais). “Ils serviront comme charpentiers, maçons, cuisiniers, agents de sécurité, vigiles de discothèques, balayeurs, éboueurs ou homme de ménage”, indiquait le texte, accompagné d’une photo de deux enfants noirs.

 

En quelques heures, quelque 1 700 internautes brésiliens ont envoyé des messages d’indignation. L’un d’eux a toutefois répondu à la petite annonce : “J’achète”.MercadoLivre a retiré cette annonce raciste qu’elle a condamnée. Le service de presse du site d’achats a indiqué avoir fourni les données d’inscription et d’accès de l’auteur de l’annonce raciste, diffusée dimanche, à la police civile de Rio de Janeiro. Celle-ci va ouvrir une enquête.

Des filtres pour bloquer tout contenu raciste

De son côté, le Secrétariat brésilien pour l’égalité raciale a exigé que MercadoLivre lui fournisse des informations sur l’auteur du message, afin de porter plainte contre lui. “L’incitation à la discrimination ou préjugé de race, couleur, ethnie ou religion” est passible de deux à cinq ans de prison et d’une amende, a rappelé le Défenseur des droits de cet organisme gouvernemental, Carlos Alberto Silva JuniorIl a également souligné que les sites internet devaient assumer leur part de responsabilité et mettre en place des filtres pour bloquer tout matériel à contenu raciste.

 

Le moine franciscain Frère David Santos, responsable de l’ONG Educafro, qui favorise l’intégration des Noirs à l’université et sur le marché du travail, a déclaré vendredi“qu’inconsciemment cette personne, nous aide à débattre avec la société brésilienne pour lui faire prendre conscience que les Noirs ont les mêmes droits que les Blancs”.


 

Le Brésil est l’un des derniers pays à avoir aboli l’esclavage, en 1888. Peuplé de plus de 200 millions d’habitants, il est, avec 50% de ses ressortissants, le deuxième pays à la plus forte population noire du monde après le Nigeria. Les Noirs y appartiennent en majorité aux classes les plus défavorisées.

 

Source: Francetv info avec AFP

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS