Lynchage de 1920 à Duluth

American History X : Lynchage de 1920 à Duluth

Le 20 juin 1920, trois travailleurs noirs furent lynché à mort et pendus par une foule de blancs à Duluth dans le Minnesota.

Cette tuerie a choqué le pays, particulièrement parce qu’elle a eu lieu au Nord des États-Unis, pourtant réputé pour être plus ouvert et égalitariste que le Sud raciste et pro-esclavagiste.

Le 14 juin 1920, le cirque James Robinson qui faisait le tour des USA, s’installe dans la petite ville de Duluth, Minnesota. Deux adolescents de la ville, Irene Tusken, 19 ans, et James Sullivan, 18 ans, se rencontrent dans le cirque et restent après la fin de la présentation pour regarder les travailleurs afro-américains démanteler les tentes, charger les wagons, etc. Les événements qui ont lié Tusken, Sullivan et les travailleurs sont inconnus ; cependant, plus tard dans la même nuit, Sullivan affirme que lui et Tusken, ont été agressé, et Tusken a été violée par cinq ou six de ces travailleurs noirs. Le matin du 15 juin, le chef de police de Duluth, John Murphy, reçoit un appel du père de James Sullivan expliquant que six travailleurs noirs du cirque auraient agressé et violé Irene Tusken. John Murphy demande par la suite Sullivan et Tusken d’identifier leurs agresseurs. La police arrête alors six hommes noirs supposés être à l’origine de l’agression.

La véracité de cette agression a été remise en question. Lorsque Tusken a été examinée par son gynécologue, Dr. David Graham, au matin du 15 juin, il ne trouve aucune trace de viol, ni d’agression sexuelle.

Mais un article sur le présumé viol parait dans le journal local du jour même, alors que des rumeurs circulent comme quoi la jeune fille serait décédée suite à l’agression. Durant la journée, une foule estimée à 5 000 et 10 000 individus se forme autour de la prison de Duluth et la force pour ensuite passer les accusés à tabac. La police de Duluth, ayant reçu l’ordre de l’utiliser aucune arme, n’offre aucune réelle résistance à la foule. La foule saisit Elias Clayton, Elmer Jackson et Isaac McGhie et les accuse d’être coupables du viol de Tusken. Les trois hommes sont alors trainés dans la rue et lynchés par la foule. La garde Nationale du intervenir pour limiter les émeutes raciales dans la ville et protéger les autres suspects.

Quelques jours plus tard, les autres noirs arrêtés seront jugés, tous les six innocentés et les accusations de viol abandonnés. Personne ne sera jamais condamné pour le meurtre de Isaac McGhie, Elmer Jackson et Elias Clayton.


Cet épisode de violence a inspiré la chanson Desolation Row à Bob Dylan, natif de Duluth. En 2003, la ville de Duluth a érigé un mémorial en la mémoire de ces travailleurs assassinés injustement.

 

Néo

Source: angazamag

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS